• Auteur

Parution de "La Vie miraculeuse d'Étienne Labeyrie"

Une plongée dans la Nouvelle-France et l'Iroquoisie du XVIIe siècle.


" Le convoi ne s’était pas encore mis en branle que le spectacle saisissant de deux mille cinq cents guerriers, luisants de peintures fraîches, me procura un sentiment d’invulnérabilité et une griserie hallucinante. Satan avait rassemblé ses affidés. On aurait dit les créatures les plus redoutables de nos légendes, des satyres, des minotaures, des chimères qui étalaient leur superbe méprisante en faisant naître la répulsion et le dégoût. Ils resplendissaient de couleurs criardes en même temps qu’ils paraissaient plus terrifiants les uns que les autres, se surpassant dans la frayeur, comme des monstres de cruauté dont les corps avaient pour qualité première le formidable effroi qu’ils inspiraient. J’accompagnais leurs allées et venues du regard comme on assiste de nuit à un spectacle onirique, admirant leur allure, observant leur tenue, déchiffrant leurs peintures, devinant leur origine. On n’était pas encore parti que la sueur, pareille à des perles précieuses, se formait sur leur poitrine musculeuse. Je pris de longues secondes pour me réveiller et prendre conscience que je faisais moi-même partie de ce convoi de bêtes monstrueuses et assoiffées de sang, sur le point de fondre sur la Huronie pour y semer la mort. "



163 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout